Les débuts des musées virtuels

Les débuts des musées virtuels

L’apparition des musées virtuels s’explique par l’évolution qu’a subi le monde des musées réels qui ont commencé à utiliser des systèmes multimédia et hypermédia.

Ces systèmes permettent au visiteur de se libérer de sa passivité et de s’introduire dans une dynamique active et participative. Les premiers à utiliser ce système sont les musées de la Science et de la Technologie: l’Exploratorium de San Francisco et de la Cité des Sciences et de l’Industrie de la Villette à Paris.

http://www.exploratorium.edu/visit

exploratorium

Le premier a été fondé en 1969 par Frank Oppenheimer. Il a été considéré comme le premier précurseur du mouvement du musée participatif. Pour lui, la participation active du visiteur constitue un élément majeur  lorsqu’il s’agit de  toucher et de manipuler les objets, qui ne sont pas, bien entendu, des pièces originales mais des copies élaborées par des experts.

Ces musées sont des endroits qui stimulent l’intérêt et la connaissance qui permet un apprentissage ludique.

En Europe, et selon le modèle de Oppenheimer, nous trouvons à Paris la Cité des Sciences et de l’Industrie, fondé en 1986, comme un centre culturel dans lequel se réunissent tous les systèmes audiovisuels et informatiques et les systèmes modernes de communication.

Voici en quelques images la cité des sciences et de l’industrie:

Les musées virtuels sont perçus comme des centres dynamiques intimement liées avec d’autres institutions scientifiques.

D’autre part, l’influence des nouvelles technologies et de la réalité virtuelle dans la création et présentation des œuvres d’art se perçoit aussi dans les musées.

Un exemple, c’est le  ZKM/ Media Museum en Karlsruhe en Allemagne, inauguré en 1997 pour présenter des œuvres multimedia. De plus, ce centre met en contact les artistes avec des techniciens spécialisés qui peuvent leur donner des aides en termes technologiques.

Un autre exemple est le Sony Wonder Technology Lab à New York, un musée multimédia dans lequel le visiteur peut intervenir dans la réalisation d’un dessin, d’une chanson et avec l’aide du Tech Museum of Innovation en Californie .

En Amérique Latine, plus précisément en Colombie, le musée Maloka  est un centre  où le visiteur peut interagir avec divers éléments technologiques pour découvrir la science et la technologie.

http://www.maloka.org/

maloka aguaaaaa